Information sur elle

Afag Massoud – écrivaine, dramaturge, Maître émérite des arts, membre titulaire de l’Académie Pierre des Sciences et Arts (Russie), présidente du Conseil d’administration du Centre de Traduction d’Azerbaïdjan.

Elle est née le 3 juin 1957 à Bakou. En 1979, elle a terminé la faculté de journalisme de l’Université d’Etat de Bakou. Elle était la rédactrice, le membre du conseil de rédaction du studio cinématographique « Azerbaïdjanfilm » en1979-1986, la directrice d’« Azerbaïdjantéléfilm » en 1986-1988. En 1989-2014, elle a travaillé comme la présidente du Centre de traduction et des relations littéraires de la république, la rédactrice en chef de la revue de la littérature mondiale « Khazar ».

Elle l’auteur des livres « Au troisième étage », « La Soirée de samedi », « La femme solitaire », « La Foule », « Субботний вечер » (Moscou), « L’Ecriture », « Le roman, l’essai, le conte », « Les Œuvres choisies » en deux volumes. Ses œuvres ont été traduites et publiées en langues russe, anglaise, française, allemande, persane, arabe, turque et autres langues.  

Elle a traduit en azerbaïdjanais les romans « L’Automne du patriarche » de Gabriel Garcia Marquez, « La Toile d’araignée du monde » de T. Wolfe, les anciens manuscrits soufis – « La vérité sur l’existence » de M. Nasafi, « L’Alchimie du Bonheur », « La Lettre à mon fils », « La Connaissance divine » d’al-Ghazali, « Les révélations de La Mecque » d’Ibn Arabi, les œuvres de Djalal ad-Din Rumi et des autres penseurs soufis.

Elle est l’auteur des pièces « Sur le lit de mort », « Il m’aime », « Sur le chemin », « La femme qui s’est jetée sous le train », « Karbala ». Les pièces « Sur le lit de mort », « Sur le chemin » ont été mises en scène au Théâtre d’Etat Youg, « La femme qui s’est jetée sous le train » au Théâtre national académique dramatique azerbaïdjanais. On a tourné les films télévisés sur la base de ses œuvres « Les Moineaux », « Le Festin », « La Nuit », « Le Châtiment », « La mort du lapin ».

En 2000, la soutenance d’une thèse de doctorat sur le thème « Les Femmes écrivains dans l’orientalisme de l’Europe » concernant l’œuvre d’Afag Massoud a eu lieu à l’Université de Vienne (l’auteur - S. Dogan).

Elle a plusieurs fois été décorée de la médaille de TURKSOY pour son activité réussie dans le domaine du renforcement des relations littéraires entre les pays turcophones, pour ses services dans le domaine du développement de l’art théâtral.  

En 2015, elle a été lauréate du « Concours international des œuvres théâtrales » institué par le Ministère de la culture de la Turquie, TURKSOY et l’Union eurasienne des écrivains.

En 2017, elle a été décorée de l’ordre de la Gloire par le Président de la République d’Azerbaïdjan Ilham Aliyev, pour ses services dans le domaine du développement du travail de traduction en Azerbaïdjan.

 


LIVRES

 

Au troisième étage. Bakou, Gandjlik, 1971

La Soirée de samedi. Bakou, Yazitchi, 1984

La Soirée de samedi. Moscou, 1984

La Transformation (les nouvelles et les récits). Bakou, Yazitchi, 1988

La femme solitaire. Bakou, Gandjlik, 1992

La Foule. Bakou, Centre de traduction d’Azerbaïdjan

La Liberté (roman, essai, conte). Bakou, Centre de traduction d’Azerbaïdjan, 1997

Roman, essai, nouvelle. Bakou, Centre de Traduction d’Azerbaïdjan, 1999

L’Ecriture. Bakou, Ganun, 2004

Jean-Paul II (nouvelle-roman). Bakou, Mutarcim, 2009

Roman-nouvelle. Bakou, Eurasie Press, 2012

Les Œuvres choisies, tome 1. Bakou, Science et Education, 2012

Les Œuvres choisies, tome 2. Bakou, Science et Education, 2012

La Foule, Ankara, Bengu, 2015

Vers la lumière, Téhéran, Nohbegan, 2015

Le Phoque, Téhéran, 2011, Pinar

La Foule, Téhéran, 2016, Churaferin

La Foule, Téhéran, 2016, Farsar

Afag Massoud, Les Œuvres choisies, Moscou, Khudojestvennaïa literatura”, 2017

Afag Massoud, La Liberté, Kiev, “Druge dixaniya”, 2017